Actu des labos

Dans les yeux de l'ourse via une caméra embarquée

Dans les yeux de l'ourse via une caméra embarquée
Une ourse sauvage slovène a filmé tous ses déplacements pendant 1 mois ! Une banque d'image animée précieuse pour la compréhension de comportements de cet animal sauvage. Le Muséum de Toulouse (MHNT) et Blizzard Productions ont mis en place un projet de caméra embarquée couplé à un collier GPS et un accéléromètre, une expérience unique en Europe sur un ours sauvage ! L'objectif de ce projet est de collecter des comportements naturels de l'ourse en vidéo et ainsi faire progresser les connaissances scientifiques sur les ours en général tout en sensibilisant le public à cette espèce. Outre le fait d'équiper pour la première fois un ours brun européen, l'originalité de cette opération concerne la longueur des séquences enregistrées (5 minutes/heure, 12 heures/jour, de 7h du matin à 18h, pendant 20 jours, soit plus de 20 heures de film au total) permettant ainsi au public de se mettre véritablement dans la peau d'un ours, voyant avec ses yeux et se mouvant comme lui.

Deux ans de travail ont été nécessaires pour que ce projet original se réalise en Octobre 2013. 

Mise en œuvre du projet : une ourse, un collier super-équipé, des équipes scientifiques slovène et française. 

Ourse slovène Tolosa avec son collier GPS, caméra embarquée et accéléromètre

Ourse Tolosa, Slovénie 2013. Copyright Michel Tonelli-Blizzard Productions.

Une ourse femelle adulte de 4-5 ans (80kg) a été capturée dans la réserve de Jelen au sud-est de la Slovénie le 6 Octobre 2013 par l'équipe slovène de Marko Jonozovic, responsable de la gestion des ours dans le pays, et l'équipe française (Henri Cap, zoologue du muséum initiateur du projet et Michel Tonelli, Blizzard Productions, qui a permis sa réalisation). La jeune femelle fut équipée d'un système embarqué comprenant un collier et une caméra. L'ourse fût baptisée Tolosa en hommage à la ville de Toulouse.

collier ourse tolosaSur la partie supérieure du collier (Lotek) se trouve l'émetteur qui transmet les données GPS, ainsi qu'un accéléromètre mesurant les mouvements dans l'espace de l'ourse, qui a été fourni par l'Institut Pluridisciplinaire Hubert Curien (IPHC/CNRS) de Strasbourg. Sous le cou de l'animal, au niveau ventral du collier se trouve la caméra qui peut stocker jusqu'à 22h de film. 

Le GPS et le signal VHF ont été testés avant le départ au laboratoire « comportement et écologie de la faune sauvage » (CEFS/INRA) d'Auzeville.  
 
Tous les trajets de Tolosa ont été suivis avec succès (un point GPS toutes les 30 min). La caméra déclenchée le 6 Octobre a filmé durant tout le mois d'Octobre et a été récupérée par Michel Tonelli et l'équipe slovène lorsque le collier est tombé comme prévu le 4 novembre à 6h30 (drop off programmé). 
 

20 heures d'enregistrements vidéos

Les séquences vidéos ont ensuite été visionnées en Janvier 2014 (8000 fichiers de 10 secondes) puis montées au Muséum. 
 
A découvrir en images :
 
Les séquences vidéos des activités les plus remarquables : 
 
ALIMENTATION  ACTIVITES LUDIQUES
L'ourse Tolosa mange : (cliquer sur un des aliments ci-dessous pour afficher la vidéo correspondante)

L'ourse Tolosa : (cliquer sur une des activités ci-dessous pour afficher la vidéo correspondante)

... perchée au dessus du vide

... fait tomber des arbres morts

... saisis un os de tibia de Cervidés

 

LOCOMOTION ET POSTURES REPOS

L'ourse Tolosa : 

... grimpe à un arbre pour redescendre aussitôt

...avance de rochers en rochers

...sprinte et grimpe à une barre rocheuse

...descend une falaise

...enjambe un arbre et se frotte le dos contre 

...court après avoir été dérangée

L'ourse Tolosa : 

... se réveille, s'étire...

... se repose en haut d'un arbre

... dérangeé par une mouche dans son sommeil

... ronfle sur le côté et souffle sur les plantes

... endormie sur le dos observe le ciel

... assise tire la langue

REPÉRAGE ENVIRONNEMENT ANTHROPIQUE

L'ourse Tolosa :

 ... observe et flaire dans une forêt de hêtre

...contemple la vallée en contrebas

...observe un passereau qui se pose à sa gauche

L'ourse Tolosa :

... regarde une voiture passer

...marche sur une route

... marche dans la forêt, observe une cabane et fuit

...flaire une boîte de conserve

...approche avec prudence d'une cabanne 

 
 
Ou une journée complète recomposée : 
C'est une série de séquences vidéos assemblées pour illustrer une journée type de l'ourse Tolosa. 
- une forte activité alimentaire et/ou locomotrice de 7 h à 9 h du matin, 
- puis une phase de repos (enregistrements de Tolosa en train de rêver) jusqu'à 15 h 
- et une reprise d'activité vers 16 h jusqu'à 18 h.
 
Les relevés GPS (toutes les 30 min) indiquent une forte activité durant la nuit où la plupart des longs déplacements sont effectués (jusqu'à 12 km).
 
vidéos cc by-sa Muséum de Toulouse-Blizzard productions-Parc animalier des Pyrénées 
 
Les images seront également exploitées par les trois principaux partenaires du projet (Blizzard Productions, Parc animalier des Pyrénées d'Argelès-Gazost qui a financé la capture, et le Service des forêts slovènes) et pourront accompagner l'exposition Ours, mythes et réalités lors de son itinérance. Le collier et la caméra sont intégrés aux collections du Muséum et sont exposés pendant quelques semaines dans une vitrine dans le grand hall. 
 
Afin d'analyser au mieux les comportements de Tolosa, une équipe de spécialistes (MHNT, INRA/CEFS, ONCFS, CNRS/IPHC) a été mise en place pour travailler sur l'ensemble des données collectées (séquences vidéos, GPS, accéléromètre, altitude, T°) et publier les résultats. Les comportements analysés confirment pour la plupart ce qui est décrit dans la littérature. 
 

CONCLUSION

L'intérêt de cette aventure, au-delà de l'aspect scientifique, aura été de tisser des liens entre des hommes en dehors des institutions ou des frontières mais aussi avec Tolosa, une digne représentante d'une espèce, encore trop méconnue chez nous, au moment même où une circulaire ministérielle interroge sur l'utilité de l'ours au sein de la biodiversité pyrénéenne. 
 
Article réalisé par Henri Cap, Zoologue au Muséum de Toulouse. Mis en ligne le 9 avril 2014. 
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Montage vidéo :  Muséum de Toulouse. 
 
Remerciements/Acknowlegments :
A Tolosa, Michel Tonelli (Blizzard Productions), Serge Mounard (Parc animalier des Pyrénées d'Argelès-Gazost), Marko Jonozovic (Service des forêts de Slovénie), Georges Gonzalez et Tanguy Dausfrene (CEFS/INRA Auzeville), Pierre-Yves Quenette et Jean-Jacques Camarra (ONCFS), Yves Handrich (CNRS/IPHC Strasbourg) et aux équipes du muséum de Toulouse.
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------